fbpx

Père Riche, Père pauvre : mon résumé en 5 points de ce livre best-seller !

Tu en as par-dessus la tête des factures, des impayés, du manque d’argent, de devoir serrer les dents à chaque fin de mois ? Le best-seller de Robert Kiyosaki Père riche, père pauvre, est une vraie mine d’or !

Dans ce récit autobiographique, l’auteur va véritablement t’éduquer à gagner de l’argent.

Sorti en 1997, ce livre raconte l’histoire de deux pères : l’un qui n’a pas fait d’études universitaires et l’autre qui a de nombreux diplômes.

 Lequel est riche et lequel est pauvre d’après toi ?

J’ai choisi de te faire un résumé de ce fabuleux best-seller de Robert Kiyosaki car il a aidé des millions d’entrepreneurs dans le monde à comprendre quelle est la méthode pour devenir riche. Dans cet article, je te présente 5 astuces qui peuvent te faire devenir le père riche !

père riche père pauvre
Père Riche, Père Pauvre, best-seller de Robert Kiyosaki

1 Les riches ne travaillent pas pour l’argent

A 9 ans, Robert Kiyosaki et son ami Mike ont pour ambition de conquérir le monde en devenant riche. Espérant gagner beaucoup d’argent, ils demandent alors au père de Mike – le riche – de les embaucher. Leur mission : nettoyer l’un de ses multiples magasins. Au bout de quelques jours à peine, ils ont envie de jeter l’éponge et de quitter cet emploi peu lucratif…

Première leçon : le riche n’est jamais salarié

De cette expérience, ils comprennent donc très tôt qu’être embauché rapporte peu. Le salariat troque du temps contre de l’argent. C’est improductif et non rentable. 

Deuxième leçon : la richesse n’est pas synonyme de dur labeur

Les deux ‘’enfantspreneurs’’ décident ensuite de travailler pour eux. Ils mettent en place, avec de vieux livres trouvés dans le magasin du père de Mike, une bibliothèque payante : 2 heures de lecture pour 10 cents ! L’activité devient rapidement rentable. 

Résultat : Mike et Robert parviennent à se libérer d’une fausse croyance selon laquelle pour être riche, il faudrait beaucoup travailler. Gagner de l’argent c’est avant tout comprendre le monde, être observateur et astucieux.   

Troisième leçon : travailler pour apprendre

Bien plus tard, Robert Kiyosaki a grandi. Salarié de grandes entreprises, il a utilisé ce temps pour se former en marketing, management et communication. C’est primordial selon lui.

Le conseil de Père riche, Père Pauvre : si tu es salarié, travaille pour apprendre. Et dès que tu gères suffisamment : lance-toi. L’argent appartient à ceux qui comprennent que « les pauvres et la classe moyenne travaillent pour de l’argent. » Et que « les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux. »

2 Refais ton éducation financière

Le système éducatif actuel est un obstacle à la richesse

Robert Kiyosaki insiste : à l’école, on apprend à devenir d’excellents salariés.Et comme écrit plus haut, les riches ne sont jamais des salariés. Très peu de monde connaît donc les bons principes pour s’enrichir. En prendre conscience, c’est déjà faire un grand pas. 

père riche père pauvre devenir riche
Fais sauter tes fausses croyances le moyen d’atteindre ton indépendance financière !

  Dans quelle catégorie financière te classes-tu ?

Si tu as compris que l’éducation financière ne fait pas partie du programme éducatif actuel, alors il ne te reste plus qu’à te situer dans l’une de ces 3 catégories pour avancer :

  • Catégorie 1 : les pauvres qui survivent au jour le jour ;
  • Catégorie 2 : la classe moyenne qui pense investir dans des actifs alors qu’elle achète en fait des passifs ;
  • Catégorie 3 : les riches (ou ceux qui vont le devenir) qui construisent progressivement une multitude d’actifs qui leur procurent des revenus.

Si tu es dans la catégorie 1 ou 2, tu es perdant. L’auteur insiste : développe ton QI financier pour te construire des sources de revenus actives. Ton rapport à l’argent n’en sera que meilleur. 

Développe ton QI financier

Il n’est pas nécessaire de gagner beaucoup d’argent pour être riche. En revanche, il est primordial d’avoir les bons réflexes pour le dépenser, l’économiser et l’investir. Le quotient intellectuel financier, c’est donc l’intelligence de bien savoir gérer son argent.

3 Travaille pour toi !

Génère plus d’actifs que de passifs

Robert Kiyosaki ne dit pas de plaquer patron et job pour se lancer dans le business.C’est un peu plus subtil que ça ! Il encourage chacun à développer des revenus actifs. C’est à dire des revenus qui mettent de l’argent dans ta poche. Tandis qu’un passif à l’inverse, t’en dépossède complètement.

Crée ton propre argent, c’est ce que font les riches

L’auteur nous raconte qu’il a commencé sa vie professionnelle en vendant des photocopieurs chez Xerox. Au lieu de dépenser l’argent qu’il a gagné en choses superflues, il a investi en immobilier. Résultat : en 3 ans, ses revenus générés par ses investissements ont dépassé son salaire. Il alors quitté son job pour développer à fond son business.

Sois patient, c’est une qualité en or

La leçon à retenir est donc simple : place tes revenus dans de l’actif. Quand ils te rapporteront suffisamment, tu pourras dépenser comme bon te semble. La patience est nécessaire au début. De même que la rigueur : il faut se tenir à ses objectifs coûte que coûte. Autrement, jamais tu ne mettras mensuellement un peu d’argent de côté. En ce sens, le message de Père Riche, Père pauvre est le suivant : « Payez-vous d’abord » avant de payez votre loyer, vos crédits et autres dépenses.

4 Crée ta propre richesse

Saisir les opportunités et prendre des risques

Robert Kiyosaki t’encourage à devenir un investisseur professionnel dans la vie de tous les jours. Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il faut oser être riche. Que prendre des risques, être ambitieux est une démarche obligée si tu souhaites être abondant. Tu dois oser, faire des erreurs et parfois même perdre de l’argent. C’est en faisant qu’on apprend ! 

Développer ses connaissances financières constamment

L’auteur te donne quelques domaines de connaissances à creuser pour t’aider à créer la base de ton QI financier :

  • Comptabilité ;
  • Stratégie d’investissement ;
  • Loi du marché ;
  • Droit.

Sois curieux, apprends et cultive-toi. Tu gagneras en bénéfices par la suite. En effet, tu seras capable de mieux comprendre le marché, les enjeux et les affaires qui se jouent sous tes yeux.

S’occuper de ses propres investissements

Pour mieux gérer tes investissements, il te faut  :

  • Travailler ta capacité à identifier une opportunité ;
  • Travailler ta capacité à lever des fonds ;
  • Faire travailler ensemble et pour toi des gens intelligents ;
  • Prendre des risques en maîtrisant tes émotions, accepter des échecs éventuels.

Comme le souligne l’auteur en racontant ses propres échecs, rien n’est simple. Mais c’est tout à fait possible de devenir celui qu’on a toujours voulu être. A condition de dépasser ses peurs et ses difficultés.

Père Riche, Père Pauvre, robert Kiyosaki
Crée un peu plus tous les jours ta propre richesse…

5 Supprime les 5 obstacles à l’indépendance financière 

Prends note de ces 5 plus gros obstacles. L’un d’entre eux est sûrement celui qui te bloque constamment dans ton indépendance financière !

  • Obstacle 1 – La peur comme guide 

La peur guide la majorité des gens. Transforme-la en désir de réussite. Pour cela, sors de ta zone de confort. Et travaille sur tes croyances limitantes.

  • Obstacle 2 – Le découragement constant

Transforme-le en motivation ! Oui, ton entourage ne comprend pas ce que tu fais et te critique. Mais n’oublie pas qu’ils ont choisi une voie, qui peut-être leur convient parfaitement, mais que toi, tu en as choisi une autre ! Si tu es démotivé, inspire-toi de gens passionnants.

  • Obstacle 3 – La procrastination

Remettre à demain ce qu’on pourrait faire aujourd’hui n’est ni bon pour ton business, ni pour ton estime de soi. Fixe des objectifs, petit à petit, point par point. Il vaut mieux avancer lentement mais sûrement.

  • Obstacle 4 – Ne pas parvenir à économiser 

Réfléchis à ce dont tu as réellement besoin. Oublie tout le reste. C’est en économisant que tu pourras commencer à sérieusement investir.

  • Obstacle 5 -L’arrogance et l’égoïsme

La richesse ne fait pas bon ménage avec l’avarice. Il ne faut pas avoir peur de donner. Et de te faire aider. Ne repousse donc jamais les conseils des autres et continue toujours à te former.

Père Riche, Père Pauvre te propose donc de déconstruire ton éducation financière pour entreprendre le chemin vers ton indépendance financière. Bien sûr, on peut garder un œil critique sur certains aspects du livre qui ne correspondent pas à la réalité du fonctionnement de la société française… Mais c’est un best-seller qui mérite d’être lu et relu avec attention tant il est riche en enseignements.

Tu as envie de te procurer Père Riche, Père Pauvre ? Tu peux le commander immédiatement en cliquant ici.

Tu l’as déjà lu et tu veux nous en parler ? N’hésite pas à le faire en commentaire.

>